Choisir la langue... eng  

L'histoire de la soci?t? SAFO

La marque de fabrique de la soci?t? de bijouterie SAFOEnfin le temps est venu d?couvrir un vieux secret du monde de bijouterie. Safo. La fresque ancienne

Ce secret se cachant soigneusement – la communaut? rendue clandestine des cr?ateurs et les admirateurs des ornements les plus recherch?s. Chez lui la tr?s longue et bonne histoire, qu'inconnu ? un grand nombre non initi?.

Sans souhaiter plus cacher des gens les faits ?nigmatiques et myst?rieux li?s ? l'activit? de la soci?t? de bijouterie Safo, nous nous sommes d?cid?s enfin de dire la v?rit?, de quoi cela ne nous co?terait pas.

Il faut commencer notre r?cit par les temps ?loign?s et ?nigmatiques du deuxi?me mill?naire avant notre ?re. ? cette p?riode le seul coin de la civilisation en Europe se trouvait en Gr?ce – tout le reste s'est embourb? encore profond?ment dans la barbarie. Par deux pierres fines brillant ? ce fond sombre ?tincelaient la Cr?te et Mikeny. Et, certes, l?, o? il y a une civilisation, il y a son compagnon obligatoire – l'affaire de bijouterie. Par le premier grand centre de la production de bijouterie en Europe ?taient воспетые Hom?re златообильные par Mikeny. Jusqu'ici les cr?ations микенских frappent les bijoutiers par le style recherch? exceptionnel. Les vendaient en Egypte, sur l'est Voisin. En r?alit? par cela des veines la ville enti?re ?tant consid?r?e alors le plus grand centre de la civilisation en Gr?ce.

 

old_jew_02 old_jew_01 old_jew_03
Ancien les ornements de l'or

Mais l'accident terrible est arriv?. Comme il arrive souvent ? de grandes civilisations, Mikeny sont tomb?s sous le coup de l'invasion des barbares. Les montagnards s?v?res дорийцы sont descendus sur les riches plaines, en volant et en d?truisant sur la voie tout. Mais les porteurs des traditions de bijouterie de la grande civilisation se sont gard?s. Pour le sauvetage des connaissances ils ont cr?? la soci?t? secr?te. Cette soci?t? a exist? en secret jusqu'? aujourd'hui. Seulement on pouvait revenir ainsi aux sommets perdus ? l'anciennet? de la ma?trise. L'activit? de plusieurs grands hommes ?tait li?e ? cette communaut? secr?te. La po?tesse c?l?bre Safo, en suivant les directives de l'organisation, faisait la propagande de la culture du port des ornements de bijouterie parmi les femmes grecques, prouvait dans les vers sonores que "ceux qui est orn? sont convenables, mais de non orn? les dieux se d?tournent". ? ce moment la soci?t? ?tait ? la fronti?re de la d?sagr?gation – en effet, il y avait des si?cles du travail secret, mais le but semblait selon ancien inaccessible. Сафо par le talent inimitable nous a inspir? le nouvel espoir, a affermi notre esprit chancel?, a log? la foi en les forces. Jusqu'ici nous puisons l'inspiration dans son oeuvre et nous la respectons comme l'homme ?minent de notre ordre, qui s'appelait depuis ce temps-l? la soci?t? de Safo.

PlatonLe philosophe Platon appelait Safo comme "la dixi?me Muse", ses repr?sentations ciselaient sur les pi?ces et taillaient du marbre, mais son nom entrait dans le canon des plus grands po?tes grecs. D'ailleurs, la soci?t? secr?te a travaill? beaucoup sur la diffusion de sa popularit?. En plusieurs cas gr?ce ? ce travail imperceptible la gloire de Safo non увяла et jusqu'? pr?sent. Plusieurs grands esprits ont mis les forces ? l'affaire de la soci?t? de Safo.

PifagorПифагор recevait du groupement secret l'argent sur l'?tude des culottes c?l?bres – les ?laborations avanc?es de la science de ce temps-l? ?taient extr?mement n?cessaires ? la cr?ation nouveau дизайнов des ornements aux bijoutiers secrets. L'ouverture par Archim?de de la loi c?l?bre ?tait faite en r?alit? pour la d?cision des probl?mes technologiques se trouvant devant la soci?t? secr?te.

La soci?t? secr?te approvisionnait en ornements des grands hommes. L'?l?vation du r?gne Mac?donien, d'un petit pays des bergers ? demi-sauvage transform? en empire mondial, ?tait soutenue secr?tement par la soci?t?, ? qui il fallait plus d'espace culturel pour l'activit?. Les mod?les gard?s jusqu'? ce jour des ornements mac?doniens peuvent servir de la preuve du lien des Mac?doniens avec la soci?t? de Safo. Les couronnes des rois mac?doniens sont fabriqu?es en r?alit? par les meilleurs bijoutiers de la soci?t?.

Alexandre Makedonsky, Aristotelem bien ?lev? – l'?l?ve du grand Platon, nous a command? le harnais luxueux pour Butsefala. ? une nouvelle ?tape la soci?t? a li? l'activit? ? une autre force – avec Rome. July C?sar et Kleopatra ?tait re?u de lui au cadeau par les anneaux. Mais la coop?ration avec l'empereur se prolongeait Ao?t ainsi longtemps et ?tait si b?n?fique que nous couvrions de ses ornements de la t?te aux pieds. Peu de temps avant la mort il les a d?cid? d'analyser et classifier. Sur ce travail chez lui est parti le mois entier appel? par la suite comme ao?t.

Plusieurs grands hommes du moyen ?ge ?taient secr?tement li?s ? la soci?t? : Charles Veliky, Eleonora Aquitain, Philipppe Krasivyj. Les Templiers, ?tant entr? en contact avec la soci?t? secr?te au cours des croisades, se sont faits la fortune sur le commerce interm?diaire par sa production. Mais finalement la soci?t? secr?te, leur politique m?contente trop rapace, liquidait les Templiers en main tierce. Par ce moment commencent les contacts de la soci?t? avec le Saint-Si?ge, atteignant l'apog?e ? l'?poque de Borgia. C?sar et Lukretsija estimaient particuli?rement les ornements offerts par la soci?t?. La soci?t? acc?dait aux d?sirs volontiers des souhaits individuels des clients – par exemple, dans les anneaux se faisaient toujours набольшие les r?servoirs avec le poison ou les aiguillettes ins?r?es empoisonn?es au cas o? au propri?taire il faudra d'urgence empoisonner quelqu'un avec le poison ou la poign?e de main.

? la longueur de l'histoire de l'humanit? la soci?t? aspirait ? approvisionner les gens les plus avanc?s et haut plac?s du temps, ceux qui donne le ton de l'?poque. Mais avec la croissance de la civilisation, l'augmentation de la population, la complication de la structure sociale faire cela il y avait tout plus difficilement et plus difficilement. La d?cision ?tait trouv?e : ?tait d?cid? de cr?er la structure parall?le ? la soci?t?, qui unirait tels gens influents. C'est pourquoi ? 17 si?cle en Angleterre les ?missaires de la soci?t? au contact avec un petit groupe nommant les francs-ma?ons. Les curateurs talentueux ont examin? ? temps le potentiel consid?rable de cette structure, qui gr?ce au soutien de la soci?t? secr?te est devenue le mouvement influent des francs-ma?ons.

SAFOEnfin maintenant, gr?ce aux efforts de plusieurs si?cles de la soci?t? l'humanit? a m?ri pour la culture originale de bijouterie. C'est pourquoi nous avons d?cid? de sortir de l'ombre, ayant propos? aux gens les valeurs accessibles plus t?t seulement au cercle ?troit des consacr?s ?lus. En l'honneur de la participante la plus belle et talentueuse nous avons pris le nom de Safo. Nous agissons dans de diff?rents pays. Mais nous avons d?cid? de faire le premier pas de l'ombre en Russie. En effet, la Russie – l'h?riti?re pleinement habilit?e de la culture hell?nique. Autrefois il y a longtemps, quand un grand Constantinople est tomb? sous les coups des osmans f?roces, ses restes ont pass? aux coreligionnaires ?loign?s du nord. La culture de l'Ancienne Gr?ce est venue ? ceux-ci (c'est-?-dire chez vous) avec l'orthodoxie avec Plutarhom et Fukididom, Alexandre Velikim et Femistoklom, Hom?re et Safo. Dans chaque pays la soci?t? de Safo d?veloppe dans l'art les sujets proches de l'esprit et la conscience de ses gens. C'est Quelque part les r?ves des mers ?loign?es, des pays exotiques, du retour ? "l'?ge d'or". Mais que nous proposons ? la Russie?

Certes, chaque personne russe aime en premier lieu la nature du pays. Le ciel, les rivi?res, les bois et les champs. C'est pourquoi nous lui proposons les ornements ? la fa?on des fleurs des champs famili?res ? tout : le myosotis, la marguerite, la sonnette, la violette. Ce qu'orne le champ russe, et non la serre hollandaise. C'est pourquoi nous nous sommes ?cart?s de parcouru le sujet vieux de l'imitation des roses et les lis, rien ne disant pas au coeur de la personne russe.
Nous n'avons pas limit? l'activit? par le r?gne v?g?tal, en se rappelant un grand et r?gne pas moins proche de notre coeur des animaux, quelles sculptures minuscules nous proposons avec plaisir ? nos amis. Encore la tradition de bijouterie reconna?t seulement deux cat?gories des fr?res nos plus petit : des papillons et les libellules. Tout cela les essentiels beaux et attrayants, mais nous ne voulons pas nous leur limiter et nous allons plus loin, en cr?ant les minisculptures avec d'autres h?ros. Plusieurs d'eux sont n?cessaires simplement extr?mement. Par exemple, comment on peut s'imaginer la personne russe sans ours ? Mais comment ? le vivre sans autre notre symbole national – l'aigle bic?phale ? Comme se passer de symboles de la chance et le succ?s de vie : les Fortunes, la grenouille, la tortue ? En effet, la personne moderne russe n'est pas pr?te ? se limiter d?j? seulement par la richesse spirituelle, il demande la richesse terrestre.

Une autre partie des ?me de la personne russe est dirig?e de la terre en haut, vers le ciel. Non par hasard la Russie est devenue le premier pays fray? un chemin ? l'espace. La traction vers les vaste espaces lointains est mise dans la personne russe il y a longtemps, encore quand il s'?tablissait selon бескрайним aux vaste espaces du pays. Maintenant par la terre il ne restait pas d?j? des places non ouvertes et non pass?es par la personne. Mais l'esprit землепроходцев, les pass?s autrefois via toute la Sib?rie, est encore vivant dans les gens russes, et les appelle plus loin. C'est pourquoi nous faisons les ornements des sujets "c?lestes" : les constellations et les signes du zodiaque.

Encore une partie remarquable du caract?re russe – l'amour du jeu d'?checs. Plusieurs champions du monde dans ce sport – les originaires de notre pays. A r?sult? ainsi que ce jeu en Russie est populaire parmi les larges couches de la population. C'est tr?s utile – en effet, les ?checs apprennent ? r?fl?chir aux actes, compter leurs cons?quences probables et la r?action des autres gens. Pour certains gens le jeu des ?checs – l'abstraction simplement propre intellectuelle. Mais les autres sont octroy?s du don voir et sentir leur beaut?. Pour tels gens nous avons joint la beaut? des ?checs et la beaut? des pierres pr?cieuses, ayant cr?? les ornements r?alisant dans la philosophie d'un grand jeu.