Choisir la langue... eng  
Accueil Les pierres pr?cieuses Le d?manto?de

Le demantoide

gemantoidLe d?manto?de, ou vert des grenades (andradite), — le cristal de la couleur verte Ca3Fe2 (SiO4)3, est le plus mou de гранатов, selon Moosu 6,5–7. Sa coloration varie de pratiquement incolore jusqu'? jaune vert, mais la plus pr?cieuse est la couleur ?paisse est vive-verte. Les meilleurs mod?les de cette pierre obtiennent en Russie est notre fiert? et la valeur consid?rable. Peu de gens conna?t que de toute l'abondance des pierres pr?cieuses obtenues sur la plan?te, dans notre pays se trouve seulement deux unique et les meilleur dans son genre la pierre, et les deux eux avec la nuance verte. Mais les belles femmes russes continuent ? poursuivre les diamants, comme se sont propos?s comme but d'enrichir "De Beers".

Vert des grenades de la Russie avec le succ?s est vendu en Am?rique, la Grande-Bretagne, le Japon et Hongkong. Демантоид obtiennent en Italie, les ?tats-Unis, le Mexique, la Namibie et l'Iran — mais un tel, comme chez nous, est absent nulle part ailleurs! Probablement, toute l'affaire dans l'?ge avanc? des montagnes D'Oural. Autrefois ils ?taient hauts et rocheux, comme Gimalai, mais pour centaines de millions d'ann?es ont ?t? effac?s presque, sont devenus semblable aux collines arrondies. Tous les gisements radicaux des pierres sur l'Oural sont rong?s depuis longtemps. Les savants supposent que демантоида il y a beaucoup de dans le Caucase, dans les Alpes et ? Gimalajah, mais tout cela les jeunes montagnes, et attendre l? les apparitions des terrains des cristaux ?tincelant on pourra seulement dans la dizaine-autre des millions d'ann?es, quand l'eau et le vent feront l'affaire...

Ont trouv? le d?manto?derelativement r?cemment, dans le milieu du XIX si?cle, sur la rivi?re de Bobrovke dans les montagnes D'Oural. C'est pourquoi en sa Russie appelaient assez souvent «бобровским гранатом» ou «l'?meraude d'Oural», mais ? l'ouest — «la chrysolithe ordinaire sib?rienne». Plus tard gisements демантоида ?taient ouverts sur la Kamtchatka.

Parfois d?couvrent les places, o? pour tous les signes se formaient les corps radicaux, mais les trouvailles des mati?res premi?res sont rares l?. Tout est lav? depuis longtemps par les rivi?res et les pluies, de sorte qu'une grande quantit? демантоида s'est affaiss?e dans d'anciens tourbillons fluviaux et les anses est s'appelle le proc?s alluvial. Souvent les gens ne connaissant pas les bases de la g?ologie, se mettent creuser en profondeur l?, o? relativement beaucoup de pierres se rencontrent sur les surfaces, en croyant que vraiment si creuser est plus profond, on peut tomber sur un riche gisement... Mais si tout ?tait simple ainsi. On sait beaucoup de cas, quand les orpailleurs tentaient d'ouvrir les places suppos?es du gisement, вгрызались ? la profondeur, sapaient les blocs immenses en pierre, mais seulement perdaient sur cela le temps et l'argent.
«La queue de cheval» dans le cristal (est augment?)«La queue de cheval» dans le cristal (est augment?) gemantoid_01 Dans la monture en saphirDans la monture en saphir
Autant il est plus facile de chercher les pierres dans les pays tropicaux, o? aussi beaucoup de gisements alluviaux. Les montagnes l? jeune, par contre sont rong?es beaucoup plus vite, tout pour quelques dizaines des millions d'ann?es. La saison de longue dur?e des pluies et les ouragans fr?quents font l'affaire — selon leur fin au Myanmar et le Sri Lanka la foule au peuple vont chercher les pierres lav?es par les averses, et rarement qui revient sans production. Acceptez, c'est plus facile, que creuser les couches des ajournements fluviaux. Chez nous, au contraire, les montagnes sont prot?g?es tout le long hiver par la neige, de sorte que malgr? l'?ge, on ronge le m?me Oural tr?s lentement.

Puisque les gisements d'Oural sur la carte ne sont pas d?sign?s, mais le territoire, o? on peut trouver les pierres, est assez grand, autour «бобровского la grenade» il y avait un style d?fini de la conduite, une sorte des r?gles non-?crites. Tout examiner il est assez difficile. Il ne convient pas d'interroger Ici, tenter d'apprendre quelque chose, cela ?veillera seulement les soup?ons. Dans l'atmosph?re des relations pas tout ? fait claires avec la participation des pouvoirs et la milice, plusieurs habitants du lieu les ann?es рыщут selon les montagnes, en r?vant de rechercher une belle pierre et, enfin, assurer la famille. Mais m?me si trouvent quelque chose pr?cieux, re?oivent en tout cas les sous. Les lois demandent ici de remettre les pierres ? l'?tat pour les pour-cent, mais puisque добытчики conduisent la recherche en dehors du champ juridique, ils sont ouverts pour le chantage et "les visites" des structures criminelles. Personne ne les prot?ge, c'est pourquoi le b?n?fice principal s'affaisse dans les poches du syst?me ? plusieurs degr?s des accapareurs.

Par celui qui veut acqu?rir демантоид, il faut avoir affaire au groupe sup?rieur de cette mafia fruste. Se mettre d'accord avec ces gens tr?s difficilement. Mais quand ils acceptent de vous vendre quand m?me quelque chose, dans l'affaire entrent les nouveaux joueurs. Aux places du d?part des places de la production la milice dresse les embuscades et fait une perquisition aux voitures. De plus l'information sur celle qui, combien et quand transporte, chez elle il est toujours ?tonnant exact. Cela dirige vers de mauvaises id?es : et non si les m?mes gens que les pierres elles-m?mes vendent leur vendent l'information ? Certes, les gardes de l'ordre ne coupent pas la poule portant les oeufs d'or, c'est pourquoi avec eux on peut se mettre d'accord toujours. La somme de "l'accord" fait partie ensuite du co?t de la pierre.

Certaines compagnies re?oivent les licences de la reconnaissance et la production демантоида. Entre eux il y a aussi une lutte secr?te, d?j? avec la participation de Gosprirodnadzora et Ohranprirody. Parmi embauch? ouvrier beaucoup d'originaires du Tadjikistan et d'autres r?publiques d'URSS anciennes sont suffit. On utilise pour l'essentiel les pelles, les pics et les civi?res. Les travailleurs вовсю cachent les pierres aux autorit?s, et en outre t?chent de choisir grand et pr?cieux. Les accapareurs s'?tablissent c?te ? c?te et "fauchent" sous les vacanciers, venant admirer sur les beaut?s locales. Les domaines de Sverdlovsk et de Tch?liabinsk sont entra?n?s ? ce jeu d'affaires lucratif, qui puis se prolonge aux foires mondiales de bijouterie ? Tussone, Denver, Bangkok, Vichentse, B?le et Hongkong.
gemantoid_04 Insectes d?manto?deInsectes d?manto?de gemantoid_06
Construire le business sur демантоиде dans telles conditions incroyablement difficilement. Mais c'est la sp?cificit? non russe, mais le malheur de tous les gisements alluviaux. Non sous la force ? les contr?ler ? personne: ni l'?tat, ni le business priv?, m?me aux structures de mafia. N?anmoins tout tentent de faire obstin?ment cela. L?, o? l'alluvion s'est ?claircie, il y aura toujours des relations ?tranges irr?guli?res. Chez nous encore de rien, mais voici en Afrique — l? autour des gisements alluviaux et du tout les affaires sinistres se passent.

Le d?manto?de, comme les pierres plusieurs autres, br?lent pour l'essentiel. Cela se faisait encore ? XIX si?cle : sur le feu ? la temp?rature pas plus 760 ° dans la poudre de graphite. Probablement, le fer faisant partie демантоида, change la valence, mais avec elle et la coloration du min?ral. Seulement les pierres du gisement de Bobrovka ne subissent pas la cuite! Nos демантоиды peuvent ?tre et мутноваты, et contenir les insertions, mais, peut-?tre, c'est la seule pierre fine dans le monde, ayant l'insertion sous le nom «la queue de cheval», ou "le soleil", qui donne ? la pierre la valeur suppl?mentaire. S'appr?cie sp?cialement, quand les rayons de "la queue" montent sym?triquement du point inf?rieur, en prenant son ?lan vers le terrain ограненного du cristal. De cela la pierre commence ? jouer et reluire par l'image folle! ? propos, si jeter un coup d'oeil ? la loupe sur «la queue de cheval» et voir que les raies s'interrompent, on peut affirmer absolument : la pierre chauffaient et, donc son prix doit ?tre un peu plus bas.

Si plus t?t selon la couleur distinguaient seulement quatre aspects le d?manto?de, maintenant disent d?j? sur onze. La coloration arrive de trois types: dor?, argent? et rouge?tre. Mais il croit comme la meilleure couleur est ?pais-vert avec l'azur facile. Le co?t d'une telle pierre, naturellement, transparent, augmente dans la progression g?om?trique en fonction de son montant.

Le prix du march? sur демантоид varie comme il suit: rond facettes la pierre de 2 millim?tres dans le diam?tre (0,02 carats) co?te 350 dollars, 3 mm (0,25 carats) — 450 4 mm, (0,5 carats) — 600 5 mm, (1 carat) — 1000, mais de cinq carats peut siroter facilement sur 10 mille dollars la carat. Les pierres plus qu'? 10 carats sont extr?mement rares et en saturation de la couleur c?dent consid?rablement «aux fr?res plus petit». Le plus grand демантоид ?tait trouv? sur l'Oural et a la masse de 252,5 carats (50,5 grammes).

Le nom de la pierre se passe du mot hollandais «demant» (le diamant) et grec «эйдос» (semblable) que n'est pas accidentel. La dispersion d?manto?de le plus haut de toutes les pierres apr?s le diamant, lui ?tincelle m?me sous l'ombre. C'est pourquoi ? son acheteur pr?f?rent montrer ? la lumi?re terne — il de plus gagne tr?s fortement. Демантоид peut ?tinceler par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, mais selon la r?fraction de la lumi?re il surpasse m?me le diamant! Pour cela Charles Faberg? l'adorait et ins?rait dans plusieurs produits. Et dans «le bracelet De granat» Kuprin les paroles vont notamment sur демантоиде — lui alors ?tait tr?s populaire dans les ornements de bijouterie. Aujourd'hui certains propri?taires de cela exclusivit?s changent les vieux d?manto?des sur nouveau, son choix, quand m?me, plus largement, que cent ans en arri?re, et on peut choisir de plus belles pierres.